20 kilomètres à pied …

Ces derniers temps, Eugène me parlait pas mal de « vraiment se remettre au sport » – rien d’inquiétant, ça lui arrive régulièrement (chaque fois qu’il arrête de faire du sport, en fait), du coup je disais « Bien sûr mon chéri » avec un air ultra convaincu (j’ai eu le temps de le peaufiner en presque huit ans)

Après, il m’a parlé de faire les 20 kilomètres de Paris (pour ceux que ne connaîtraient pas : on paye pour courir 20 km dans Paris), j’ai dit « Bah oui mon chéri, fais cette course si tu en as envie », j’étais même prête à l’encourager et tout, jusqu’à ce qu’il revienne à son sujet préféré :

– Tu la fais avec moi ? J’ai envie qu’on fasse une course tous les deux. Tu t’inscris avec moi ?

(Alors j’ai bien tenté le « Ah euh, une course, tu veux qu’on aille au Monoprix ou juste au Carrefour ? », mais ça n’a pas marché) (je dirais même : ça n’a pas super marché)

Lire la suite

Publicités
Publié dans Fourre-tout | 2 commentaires

[Juin]

🌼Achats :

  • Une paire de sandales (parties directement dans le sac « à donner », trop petites et impossible de les renvoyer) (encore un achat malin, je vous l’accorde)
  • Un chemisier blanc à manches courtes
  • Un chemisier blanc sans manches (vendu comme étant en soie alors qu’il est en polyester, évidemment une fois que je m’en suis rendu compte il était trop tard pour le renvoyer – je limite le polyester autant que possible, il a donc suivi le même chemin que les sandales précitées)
  • Un sac à main – il m’en fallait un suffisamment grand pour transporter toutes mes affaires, mais en même temps plus pratique que les Pliage dans lesquels je perds tout
  • Une paire de sandales (car non, je n’apprends jamais de mes échecs)
  • Une coiffeuse (que j’aime d’amour, zéro regret pour cet achat)
  • Une paire d’aiguilles à tricoter en 3,5 – les miennes étaient HS (en plus d’être d’une ergonomie toute relative)
  • Un lot de perles, pour terminer un collier commencé l’an dernier. (Vous noterez que dans ce cas comme dans celui des aiguilles, je n’ai acheté que ce dont j’avais strictement besoin) (les joies de la maturité !)
  • Et quelques achats en soldes mais ça fera l’objet d’un billet séparé (une paire de sandales plates et quelques sous vêtements)

J’ai aussi acheté d’autres cadeaux d’anniversaires (pour Eugène et la fille de mon ex-assistante), donc la réduction de mon budget shopping passe franchement inaperçue sur mon compte en banque, mais bon (ma conscience est à peu près tranquille, c’est déjà pas mal).

Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | Laisser un commentaire

Mercredi lecture

Je ne sais pas si c’est l’âge (la maturité plutôt que la décrépitude, s’il vous plaît), ou le paysage littéraire qui a changé, mais je suis de moins en moins convaincue par ce que je vois en librairie – plus jeune, j’étais capable de boulimie d’achats dans une librairie (c’était encore pire qu’avec les chaussures, et croyez-moi ce n’est pas peu dire). Du coup, et parce que je n’ai pas envie d’abandonner mon challenge lecture en cours de route, je me suis tournée vers des valeurs sûre de ma (dodue) bibliothèque. Ce ne seront sans doute pas des découvertes pour tout le monde, mais qui sait …

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables (Annie Barrows) : j’étais à la gare pour changer nos billets pour Londres, j’en ai profité pour passer au Relay acheter un Cartoville, et j’ai embarqué trois autres livres en même temps – un classique avec moi. J’avais adoré Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates quelques années plus tôt, il semblait donc logique de vouloir découvrir son petit frère (en fait non : j’avais résisté jusque là parce que je me méfie des numéros 2 – sauf quand il s’agit de mon frère, bien sûr, mais j’ai fini par céder devant la pauvreté de l’offre et la perspective des heures de train). Cette fois-ci nous sommes aux Etats-Unis, à la fin des années 30, et un terrible secret est au coeur de l’intrigue, lutte des classes, tout ça tout ça. C’est pas mal, pas le pire roman de l’humanité, pas le meilleur … C’est bien ce que je craignais : c’est le numéro 2, et le passage de l’écriture de quatre à deux mains n’a pas été des plus réussis.
(Il n’est pas sur la photo parce que je n’arrive pas à remettre la main dessus depuis qu’Eugène a fait du rangement)

Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | Tagué | 7 commentaires

[Mai]

Sinistre mois de mai, que celui qui m’a fait ressortir les collants et atteindre la dernière année avant la trentaine.

(Snif)

🌺 Achats :

  • Une paire de sandales compensées (à ma décharge : a) j’en cherchais, b) c’est Eugène qui m’a entraînée dans les magasins)
  • Un coupon de tissu
  • Toujours mon abonnement à la Gambettes Box
  • Une paire de boucles d’oreilles avec un camée et des grenats, comme auto cadeau d’anniversaire (elles sont plus petites que ce que je pensais, mais j’ai un vrai problème avec les tailles, ça me fait le coup à chaque fois que j’achète des meubles)

Et parmi les dépenses communes ou pas uniquement dans un but égoïste :

  • Deux billets pour une séance d’escape game à l’Opéra Garnier en juin (pile pour l’anniversaire d’Eugène, j’essaye de marquer le coup pour ses 40 ans mais il ne me facilite pas la vie)
  • Une paire de serre-livres en laiton (pour décorer le buffet acheté en avril et reçu ce mois-ci)
  • nos billets d’avion pour cet été et deux guides touristiques sur Lisbonne

J’ai essayé de me calmer sur le shopping : je voulais enrayer l’hémorragie des mois précédents, et la vue des piles de boîtes à chaussures et des quatre sacs bien dodus de vêtements que je ne porte plus/n’ai jamais portés m’a clairement écoeurée. Comme en plus mon patron m’a fait rentrer au capital de la société qu’il est en train de créer, il a bien fallu libérer ledit capital et donc 💸💸💸💸. J’ai aussi décidé de me comporter en adulte raisonnable et responsable, et de consulter ENFIN un médecin parce que je n’en peux plus d’avaler de la codéine comme des bonbons chaque fois que je suis indisposée. Bref, encore 💸💸💸💸, et encore après il a fallu appeler SOS Médecins pour ce qui n’était a priori qu’une douleur intercostale et beaucoup trop de fatigue et de stress, mais bon.

Enfin ça, c’était avant un grand tri dans mon dressing – ce qui est toujours positif, sauf que j’ai tendance à virer plein de choses et du coup : il ne m’en reste pas des masses. Bon D’ACCORD il me reste pas mal de choses, mais j’ai surtout trié mes affaires d’hiver et de demi-saison, et avec le mois de mai pourri qu’on a eu, j’ai eu l’impression de porter en permanence un jean avec un T-shirt en lin et mes Bensimon (mais elles sont mignonnes alors ça va).

Du coup, je me suis racheté une jupe, une blouse à manches longues (pour trois fois rien), deux tops sans manches (dont une erreur de taille : je ne rentre définitivement plus dans du 38, bouhouhou) et un chemisier sans manches.

(J’en profite pour passer une annonce : la petite Cohérence est attendue par sa maman, la petite Cohérence, merci)

Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | 2 commentaires

Ritz Paris by Artcurial

En avril a eu lieu la vente aux enchères d’une partie du mobilier du Ritz – celui qui n’a pas été réutilisé lors de la réouverture, j’imagine ?

Nous sommes allés à l’exposition d’une partie des lots (environ 10%), slalomant entre rombières du XVIe et bobos du VIIIe (dont une avec un très joli short à motif jacquard bleu foncé et doré, mais elle portait des collants à pois, bonjour l’hérésie), mais bon, on n’a rien sans rien (et en plus l’entrée était gratuite) (www.radins.com bonjouuuuuuur).

Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | Tagué , , | Laisser un commentaire

[Avril]

📌 J’ai fait un grand tri dans mes chaussures (oui oui, celui-là même dont je parle depuis des années) :

  • je conserve 37 paires, dont la paire de ballerines que je garde au bureau « pour le cas où » (c’est un vrai « cas où » : au cas où je porterais des talons et que mon patron décide que c’est pile le jour où me faire courir au quatre coins de la ville, par exemple), et une paire de Converse (pour les déménagements, descentes à la cave, journées à Pétaouschnock pendant lesquelles je ne peux pas mettre de ballerines ni mes bottes/bottines plates au risque de perdre mes pieds pour une raison X ou Y). J’en garde également certaines pour des raisons sentimentales (offertes par Eugène, par exemple, ou les Lady Page dont j’ai rêvé pendant des années).
  • 8 paires sont en « période probatoire » : je me laisse le temps de me décider, de voir si finalement je les porte plus souvent ou pas (à l’origine il y en avait dix, mais deux n’ont pas supporté mon test de confort)
  • 2 paires sont parties à la poubelle (l’une était trop vieille – portée régulièrement d’octobre à mars/avril depuis 2011 environ, l’autre victime d’une tentative ratée de customisation)
  • 28 paires dont je me débarrasse ; il faut juste que je trouve la motivation de les photographier pour les mettre sur Vinted (pour l’instant j’en ai mis 6)

Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | 4 commentaires

Envies de couture #1

Ca y eeeeeeest, les beaux jours sont arrivés ! J’ai donc rangé mes tricots, et ressorti mes perles – et sorti ma machine à coudre ! Ca doit faire quelques années que je n’y ai pas touché (façon de parler : j’ai acheté celle que j’ai en 2016 et j’ai benné celle que j’avais avant lors de mon déménagement), mais je compte bien m’y (re)mettre pour de bon.

J’ai l’intention de commencer par de jolis dust bags pour mes chaussures orphelines de boîte, histoire de me faire la main – et d’écluser ces coupons que je comptais utiliser pour en faire … des dust bags pour mes chaussures orphelines de boîte, justement (lesdits coupons ont été achetés en août 2013) (ça va, je suis large si on compare avec la robe commencée début 2010 et toujours truffée d’épingles). J’ai aussi quelques vêtements à retoucher – une manche à remonter par-ci, un ourlet à refaire par-là … Une fois que j’aurai fait tout ça (j’ai de l’espoir, malgré les regards goguenards d’Eugène qui, en presque 8 ans, m’a vue plus d’une fois pleine de bonnes résolutions sans que ça m’empêche de finir vautrée sur le canapé avec une pile de bouquins et une flemme monumentale de faire quelque chose de mes dix doigts), donc je disais, une fois que j’aurai fait tout ça, j’aimerais bien réussir à me coudre : Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts, Froufrous et falbalas | Tagué , , | 3 commentaires

Slow sugar – Semaines 6 à 9

Me revoilà pour le bilan d’un nouveau mois avec moins de sucre !

Je m’étais fixé plusieurs objectifs le mois dernier :

  • maximum un soda par semaine : je m’y tiens plutôt bien – parfois je prends deux verres de Coca dans la semaine, mais comme je peux passer 10 jours ou deux semaines sans en boire, ça équilibre. Les dernières fois qu’on est allés au fast-food, j’ai même pris une eau pétillante au lieu d’un soda pour limiter la casse ;
  • préparer des gâteaux maison : bon alors là, euh … Ah ça j’en ai fait, des gâteaux maison ; de là à dire qu’ils étaient mangeables, c’est une autre histoire. Du coup je tente toujours de nouvelles recettes, mais sans sirop d’agave – je suis revenue au sucre raffiné, mais je diminue automatiquement la quantité de 30 à 50% (le but étant d’arrêter de jeter des fournées entières). Si vous avez de bonnes recettes de gâteaux sans sucre raffiné, n’hésitez pas 😀

Question petits déjeuners, je m’en tiens au salé la semaine – et souvent du sucré le week-end (l’un de nos petits rituels étant que je m’occupe de nos tartines) – il m’arrive d’en  prendre la semaine quand j’ai oublié de racheter du bacon, par exemple, mais ça reste exceptionnel (je dirais que ça m’est arrivé deux fois dans le mois) . 1/2 citron pressé dans tous les cas, je ne prends plus de jus de fruits le matin depuis donc un peu plus de deux mois. En revanche je suis trèèèèèèès loin d’être aussi calée par les petits déj salés que lorsque j’ai commencé, je me sens un peu arnaquée, sur le coup.

J’ai essayé de compléter mon petit déjeuner avec une banane – la première fois ça m’a calée pendant des heures, la seconde c’était exactement comme si je n’avais rien mangé.

Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | Tagué , , | 11 commentaires

Cinquante nuances de roux

(Je préviens dès le début : je (re)viens à une version plus personnelle du blog, et du coup je risque de souvent monologuer sur des sujets qui m’intéressent – au moins sur le moment) (des fois c’est chiant mais ça m’aide à y voir plus clair)

Depuis septembre, je suis revenue au roux – revenue parce qu’il y a quelques années, j’avais déjà fait une tentative, qui s’était soldée par un sublime (non) rouge punk à chien, qui s’était fort heureusement transformé en roux après quelques semaines (et le premier week-end avec la tête sous le pommeau de douche).

(Ah c’était beau, y’a pas à dire)

Bref en septembre j’étais super contente même si j’ai un peu galéré à obtenir la couleur que je voulais (trois applications pour être exacte), et du coup j’ai entretenu ma couleur jusqu’à décembre dernier (pour être exacte, ma dernière colo date du 31 pile poil).

(Au fait, mes cheveux sont un sujet qui me fascine et dont je pourrais parler pendant des heures au point que même ma mère se lasse de m’écouter (témoin ces vingt minutes d’exposé sur mon capillariat, qui s’est soldé par un magnifique :

– Alors, tu es d’accord ?
– Hein ? Oui oui, ton pull est très chouette et te va très bien, je te l’ai dit.)

Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | Tagué , | 18 commentaires

#CurieuseNocturne : Art Nouveau Revival

Jeudi dernier, Eugène et moi avons bravé les éléments (pluie et crampes d’estomac pour ma part) pour assister à la nocturne organisée par le Musée d’Orsay, sur le thème de l’Art Nouveau (what else ?).

Différents « ateliers » étaient installés dans le musée, dont les autres collections étaient bien sûr accessibles avec le même billet (9€ l’entrée).

Nous avons squizzé les ateliers participatifs et l’exposition des élèves de l’Ecole des Arts Déco – trop conceptuel à notre goût (bon et surtout beaucoup trop « je suis un artiste, regardez-moi admirez-moi » – j’ai un peu de mal avec les gens qui présentent leur travail en prenant le public de haut) (aucune envie d’aller dépenser mes sous chez des gens malpolis) (bref), du coup j’ai juste photographié les lustres dans la salle d’exposition : Lire la suite

Publié dans Culture confiture | Tagué , , , , | Laisser un commentaire