2020 en chaussures

Bon.

2020.

*rire nerveux*

J’avais zappé le bilan 2019 (trop de flemme), mais voici quand même un petit résumé : quinze achats (dont deux pour mon séjour au Canada), dix-neuf paires vendues ou jetées, soit une balance finale de -4 (je m’étais fixé l’objectif d’acheter au maximum quinze paires sur l’année). Fin 2019, j’avais fixé un objectif de douze nouvelles paires au maximum pour 2020.

En fin de compte j’ai été plus que raisonnable, puisque je n’ai acheté que neuf (9) (NEUF – NINE – NEUN) paires de chaussures, soit trois de moins que la limite que j’avais fixée.

Petit bilan photo (sur lequel il manque une paire de Bensimon, totalement ravagée et que j’ai eu la flemme de prendre en photo) :

Lire la suite

Publié dans Froufrous et falbalas | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Journal créatif #10

J’ai assez peu tricoté pour moi en décembre, puisque j’ai donné la priorité aux cadeaux de Noël – que vous avez déjà pu admirer dans toute leur (absence de) splendeur.

J’ai quand même mis la gomme pour terminer mon pull de Noël – avec le recul il est un peu court (tant pis), et l’encolure trop lâche. J’hésite encore entre défaire les côtes et les retricoter plus serrées, ou mettre un petit coup de crochet pour resserrer le tout.

N’empêche que j’en suis très fière – deux ans que je parlais de me tricoter un pull de Noël !

(Et j’ai même réussi à le porter sans que le vert n’ait déteint sur le blanc) (sur les blancs, devrais-je dire, puisque je suis tombée en rade de laine à la moitié du motif, mais que j’ai réussi à en trouver une très similaire et que j’ai donc pu tout finir à temps)

(Utiliser l’appareil photo ? Des photos portées ? Mais kessdonc ?)

Ensuite j’ai un peu avancé la blouse Edith, mais je manque de laine donc je l’ai laissée de côté une fois arrivée au bout de mes pelotes (la mercerie était fermée pour inventaire le jour où j’étais dans le quartier, et la flemme de traverser Paris pour une pelote, donc ça attendra mon prochain passage).

(Ca ne se voit pas trop, mais donc j’ai tricoté une partie du corps, les manches, et un des volants)

J’ai brièvement repris la marinière #2, j’ai pu avancer un petit peu la première manche le jour du réveillon (j’ai scrupuleusement laissé les tricots de côté entre le 31/12 et le jour où j’ai pris les photos).

Cela dit je vais être en panne de laine, donc je vais pouvoir la laisser de côté le temps d’en recommander (rassurez-vous, depuis je me suis dispersée en commençant deux autres tricots, je ne vais quand même pas avoir à me recentrer sur un seul ouvrage).

Et c’est tout pour décembre – j’ai hâte d’être au mois de mars et d’avoir pleiiiiiin de temps libre pour tricoter, coudre, broder, lire … D’autant que j’ai fait des stocks de laine (et que j’ai plein de tissus), suivant l’idée suivante (sur laquelle une amie et moi étions tombées d’accord il y a bien longtemps) :

  • quand on était étudiantes, on avait plein de temps pour les loisirs créatifs, mais pas vraiment l’espace ni les moyens nécessaires (puisqu’on n’avait qu’une chambre chez nos parents) ;
  • (plus ou moins) jeunes adultes en CDI et financièrement indépendantes, on a l’espace, les moyens, mais pas le temps ;
  • au chômage, on a (normalement) le temps, l’espace … mais plus les moyens.

Du coup j’ai décidé de stocker une partie de mon argent sous forme d’écheveaux et de coupons, comme ça cette fois-ci j’aurai le temps, l’espace, et les moyens ! (Et quand je n’aurai plus de stock, je retournerai travailler, j’entasserai de la laine et des tissus, puis je redémissionnerai, bis repetita)

Bref, j’ai plein de projets pour 2021 (être fauchée mais tricoter et coudre ce que j’ai en stock, trouver du travail une fois que j’aurai tout cousu et tricoter pour me racheter des tissus et des laines …). J’en profite pour vous souhaiter une bonne année, et surtout la santé, hein, hahahahaha.

(Haha)

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Hors série créatif #1 – cadeaux de Noël 🎄 🎁 🤶🏻

Aaaaah, les cadeaux de Noël.

*rire nerveux*

Je vous explique : j’avais commencé à y réfléchir en mars (OUI ET ALORS ?), je savais à peu près dans quelle direction aller, c’était cool. J’ai commencé à tricoter en août (le cadeau n°1 qui m’a fait pleurer du sang les premières semaines), quand je suis tombée sur une vidéo de je ne sais plus qui, à qui quelqu’un demandait si elle offrait des cadeaux tricotés à Noël.

Réponse telle que je m’en souviens : « Alors non pas du tout, parce qu’une fois mon père m’a dit « Ah non, tu ne vas pas faire comme ta mère et nous emmerder avec tes cadeaux faits main à chaque Noël », et je me suis dit qu’il avait raison. Le tricot c’est mon truc, il n’y a pas de raison que je l’impose aux autres. »

Hahaha.

Bref comme vous le savez j’ai décidé de continuer vaille que vaille, et tadaaaaaa !

J’ai commencé avec le châle pour ma mère, le modèle Lady Châtaignier. J’ai beaucoup douté de mon choix de laine – très sèche au tricot, mais je me suis rendu compte qu’elle s’adoucissait au fil des manipulations, donc j’ai continué. (J’ai percuté après coup que ma mère est corse, que le modèle a des feuilles de châtaignier et plus ou moins la couleur des châtaignes et que du coup c’était un joli clin d’oeil) (des fois je fais des associations d’idées sans même m’en rendre compte, c’est cool d’être brillante d’avoir un QI supérieur à sa pointure)

Le motif m’a donné du fil à retordre pendant un bon moment, je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs. Je pense que j’ai tricoté les 2/3 du châle en deux semaines, alors qu’il m’a fallu quasiment trois mois pour le premier tiers (le plus petit).

J’ai consciencieusement fait toutes les bouboules sans trop jurer, et j’ai même poussé jusqu’à faire la bordure en picots et avec toutes les petites noppes (que je n’ai pas prises en photos parce que je suis un boulet) (cela dit mon père est artilleur donc c’est plutôt cohérent) (bref). Honnêtement, ce n’est pas juste une bordure en picots et noppes, non : c’est une véritable déclaration d’amour à ma mère, c’est une preuve de mon pardon pour la fois où elle m’a accusée d’avoir fait une recherche de photos pour voir Whitney Houston quand son téton était sorti de son emballage (alors qu’avec le recul, ce forfait était plutôt à attribuer à mon frère, à mon humble avis, mais bon), ça montre que je ne lui tiens pas rigueur de la fois où elle a dit qu’elle irait chercher mon treillis de défilé au pressing et qu’elle m’a engueulée comme jamais quand je lui ai demandé si elle y était déjà allée ou non (non) (apparemment c’était quand même à moi de le faire), et je vais m’arrêter là avant de donner l’impression que je ne tricote que pour me venger. (Mais quand même) (donc au cas où ça vous aurait échappé, je déteste les noppes)

J’ai embrayé avec un duo de cadeaux pour Cher et Tendre – j’avais prévu un trio col/bonnet/chaussettes (je sais, normalement on assortit avec des mitaines, pas des chaussettes), mais j’ai laissé les chaussettes de côté pour les faire en dernier. Finalement je ne les ai pas faites, parce a) je ne pouvais plus voir de chaussettes en peinture b) c’était elles ou mon pull de Noël, et cet être de lumière qu’est mon partenaire de vie s’est sacrifié pour la bonne cause (je pense en toute sincérité qu’il en avait surtout marre de m’entendre hurler à la mort à chaque fois que je faisais une erreur dans un talon).

(En vrai ça rend bien, faut pas croire) (et l’intérieur du col est toudou toudou toudou, ce n’est pas pour rien qu’il s’appelle « The Snuggle is Real »)

Ensuite, un drame en trois actes pour les chaussettes destinées à mon frère (fan d’Harry Potter) ; j’ai tricoté une palme chaussette pointure 44 (POINTURE 44), impossible à enfiler.

De désespoir, je suis passée aux chaussettes pour mon père, qui s’enfilent (les miracles de Noël existent donc bel et bien !). Il me reste de quoi me faire une petite paire de chaussettes avec la laine qu’il me reste, comme ça on va pouvoir être assortis des pieds et on pourra poser pour le prochain catalogue Cyrillus.

J’ai ensuite repris les Dobby’s Christmas socks pour mon frère – QUI S’ENFILENT !!!! -, pour qu’il ne vienne finalement pas à Noël, et que je tente de les lui faire porter par mon père demain (le 26). Donc j’aurais pu tricoter ses babouches ses chaussettes tout tranquillement au lieu d’aligner frénétiquement les rangs, mais bon.

Comme le motif de balais rendait les chaussettes impossibles à enfiler, je les ai tricotées en couleur unie, et j’ai ensuite brodé le motif de balais avec un fil contrastant (un balai sur chaque cheville, j’étais au max de mes capacités nerveuses et de ma patience).

Petite nouveauté cette année, j’ai commandé des étiquettes à coudre sur mes tricots, et des autocollants pour fermer les emballages cadeau (que j’ai oublié de photographier). Je les trouve toutes mignonnes, sauf qu’en fin de compte elles ne vont que sur un cadeau, mais bon (plus que 99 à écouler, je tiens le bon bout). (Et aussi, j’ai oublié les petites étiquettes habituelles pour indiquer le nom du modèle, la composition et l’entretien. Vivement que ma démission prenne effet, que je récupère mon cerveau)

(Mon autre frère n’aime pas ce qui est tricoté ou fait main, donc j’ai acheté des cadeaux industriels à ce renégat cet ingrat ce rejeton de Satan je suis allée directement en magasin, n’allez pas croire que je l’ai oublié alors qu’il le mériterait, je me retiens simplement de lui imposer mon dada)

Et voilà ! C’en est fini de la saga des cadeaux de Noël, qui prend fin avec 5/6 sapins. J’ai rédigé ce billet en avance donc je ne sais pas encore si les cadeaux ont plu à tout le monde (je croise les doigts) (sauf Cher et Tendre, à qui j’ai fait essayé le bonnet et le col au fur et à mesure, et qui a hâte de pouvoir les porter – ou alors, il fait bien semblant). Je ne suis pas sûre de refaire des cadeaux tricotés l’an prochain (imposer son dada, tout ça tout ça), en revanche il faut vraiment que je trouve un moyen d’avoir de la lumière quand je prends des photos – promis, je ne suis pas un poisson rouge, je ne vis pas dans un bocal, et je n’oublie pas ce que j’ai fait toutes les cinq minutes.

(On parlait de quoi, déjà ?)

(Huhuhu)

Joyeux Noël !

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , , | 8 commentaires

Journal créatif #9

Popopopopopopopooooooo, je vous le dis tout de suite : j’ai terminé non pas un, non pas deux, mais bien TROIS cadeaux de Noël !!!!

Il m’en reste encore trois à tricoter ; honnêtement je ne sais pas si je vais y arriver, compte tenu du fait que j’ai déjà recommencé le cadeau n°4 et que c’est un échec total. Du coup je suis passée au 5 en attendant, histoire de ne pas rester sur une frustration totale (même si ça m’a fait « perdre » quatre jours de tricot). J’ai quand même un peu d’espoir, après tout les miracles de Noël existent, non ?

🎁 🎄 🎄 🎁

Forcément le reste n’a pas trop trop avancé, mais j’ai quand même trouvé le moyen de tricoter un petit peu pour moi (entre deux hurlements de rage sur le cadeau n°4, par exemple).

Ma marinière a bien avancé, mais il faut que je commence les manches pour pouvoir bien répartir les différentes rayures (et ne pas tomber en panne de couleur) ; la blouse Edith a moyennement avancé, mais ça ne m’a pas empêchée de commencer mon tout premier … PULL DE NOËL !!! Ca fait des années que je veux m’en tricoter un, je doute de pouvoir le finir à temps pour le porter (sauf à sacrifier les cadeaux qu’il me reste à tricoter), mais tant pis. Vous noterez une légère monomanie question couleurs, mais tout va bien tout est sous contrôle. (J’ai encore un autre pull à tricoter en vert, et j’ai failli acheter de la laine verte ce mois-ci, mais tout va bien, tout va bien, je maîtrise la situation, tout va rentrer dans l’ordre)

C’est tout ce que j’ai à vous montrer ce mois-ci (novembre a été un peu compliqué, et je pèse mes mots), mais je ferai un petit article spécial Noël quand j’aurai fini les cadeaux et qu’ils auront été offerts.

A dans quelques semaines !

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Journal (relativement) créatif #8

Autant l’annoncer tout de suite, octobre n’a pas franchement été meilleur que septembre : j’ai enchaîné les coups de fatigue, j’ai même réussi à avoir une mini gueule de bois alors que la dernière date de 2016 (pour de vrai), donc je suis loin d’avoir été productive, et rien ne m’a emballée pendant un moment.

Du coup, pour ne pas totalement perdre mon temps et voyant que je n’arrivais pas à grand-chose, j’ai décidé de faire de la maintenance :

  • j’ai rallongé la manche tronquée du Edith my size terminé en mars (dont j’avais déjà rallongé les manches et le corps, si vous avez bien suivi) (en revanche je n’ai pas fait le blocage, faut pas abuser non plus) ;

  • j’ai (enfin) coupé les fils, fait les pompons et regonflé les noppes du châle A girl’s best friend (terminé en juin) (faut pas être pressé) ;
  • je me suis bougé le popotin pour trouver les boutons qui conviendraient au gilet Margot (terminé début septembre) et j’ai même cousu les boutons sans attendre l’année prochaine !

Lire la suite
Publié dans Fourre-tout | Laisser un commentaire

Journal (pas) créatif #7

Septembre, donc.

Je ne sais pas pour vous mais de mon côté, septembre a semblé durer dix ans (au moins), et en plus WordPress a totalement changé son interface d’édition de billet donc je ne retrouve plus rien (ça ressemble au nouveau Facebook où plus rien n’est séparé, tout semble mélangé et je DÉTESTE ça). Cerise sur le gâteau je ne peux plus sauvegarder aucun brouillon avec cette super nouvelle plateforme censée nous faciliter la vie et améliorer notre expérience utiliser (bullshit, dans 99.99% des cas ça améliore surtout le confort de vie de celui qui a réussi à vendre son concept fumeux une blinde sur le dos de mes nerfs) (c’était la minute Mrs Bennett, merci de votre attention).

Enfin bref, je suppose que personne n’est ici pour lire mes jérémiades, entrons donc dans le vif du sujet. Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Journal créatif #6

Bon, le mois d’août a été un peu compliqué – la canicule pendant ma première semaine de vacances ne m’a pas vraiment permis d’en profiter (mon cerveau fond au-dessus de 25°, et alors au-dessus de 35 à Paris n’en parlons même pas), mais j’ai aussi une incroyable flemme de tout. J’ai quand même réussi à avancer un petit peu dans mes ouvrages (ce n’était pas gagné d’avance vu comme j’ai eu du mal à m’y mettre).

TRICOT

Tadadadadaaaaa, j’ai terminé le gilet Eau Gazeuse ! Non sans mal, non sans cris et hurlements de rage, mais je l’ai fini – pour me rendre compte que j’ai totalement raté la dentelle.

J’ai rabattu la dernière maille en me disant que ce serait la première fois que je jetterais un patron imprimé tellement j’étais sûre de ne pas le refaire, et puis finalement je me dis que pour l’été, il serait pas mal dans une autre couleur pêchue et lumineuse, ou bien en bordeaux pour l’automne. (La réponse est oui, je me fatigue)

Je n’ai pas réussi à terminer toute ma laine, mais j’ai préféré ne pas faire le gilet trop long – je porte des jupes et des robes (et éventuellement des shorts taille haute) à longueur d’année, donc j’ai privilégié l’esthétique à la satisfaction de ne pas avoir de restes – d’autant que j’ai recyclé les boutons, qui viennent (il me semble) d’anciens chemisiers de ma mère, donc mon stock de boutons a pu diminuer un peu.

J’ai aussi avancé le gilet Margot commencé sur un coup de tête en juillet – pas aussi vite que je l’espérais, mais la dernière fois que j’ai tricoté ce modèle c’était pendant le confinement alors forcément, c’était plus rapide. L’autre raison pour laquelle j’ai moins avancé, c’est que … j’ai entamé les cadeaux de Noël ! Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , | 5 commentaires

Agave (me gave)

Alléluia, jouez hautbois résonnez musettes, j’ai enfin fini la jupe Agave !

Dans laquelle je ressemble à une montgolfière.

Bref, constatons ensemble l’étendue des dégâts :

Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts, Froufrous et falbalas | Tagué , , , | 3 commentaires

Journal créatif #5

TRICOT

Ce mois-ci j’ai continué à avancer péniblement sur le gilet Eau Gazeuse – mention particulière à la première manche, pour laquelle il m’a fallu deux jours pour réussir à relever correctement le bon nombre de mailles (le deuxième jour j’en avais tellement marre que j’ai monté précisément onze mailles dans l’après-midi) (sur 82).

J’ai été bloquée dans mon avancée par un manque d’aiguilles à la bonne taille pour les manches (et Lil Weasel était exceptionnellement fermée pile le jour où je m’y suis traînée, et sur Internet j’en avais pour aussi cher de frais de port que d’aiguilles, et je ne voulais pas acheter de la laine puisque j’en avais déjà acheté la semaine précédente), et je ne sais pas ce qui m’a pris mais je me suis énervée toute seule, et j’ai monté le même soir un nouveau gilet Margot, et une nouvelle marinière moderne. Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Journal créatif #4

Hop hop hop je reprends le rythme du résumé de ma folle créativité – comme j’avais un peu tardé pour le précédent, j’ai eu la flemme d’en faire un fin mai pour deux semaines, du coup j’ai eu la flemme de décaler en juin (la rassurante routine d’un comportement linéaire et sans surprise) mais là ça y est, c’est bon, je suis de nouveau sur les rails !

TRICOT

J’ai fini ma première marinière, je ne vais pas revenir dessus les détails sont ici.

Je me suis aussi offert un châle pour mon anniversaire – disons que je me suis offert de la laine, un patron, et le plaisir de suer sang et eau dessus. Je vous mets seulement une photo parce que j’ai prévu d’en parler un peu plus longuement dans un post dédié (qui devrait donc voir le jour dans une dizaine d’années environ) (je compte cinq ans pour mettre les pompons, le double pour les photos et le billet dédié).

Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts, Froufrous et falbalas | Tagué , , , | Laisser un commentaire