Journal (pas) créatif #7

Septembre, donc.

Je ne sais pas pour vous mais de mon côté, septembre a semblé durer dix ans (au moins), et en plus WordPress a totalement changé son interface d’édition de billet donc je ne retrouve plus rien (ça ressemble au nouveau Facebook où plus rien n’est séparé, tout semble mélangé et je DÉTESTE ça). Cerise sur le gâteau je ne peux plus sauvegarder aucun brouillon avec cette super nouvelle plateforme censée nous faciliter la vie et améliorer notre expérience utiliser (bullshit, dans 99.99% des cas ça améliore surtout le confort de vie de celui qui a réussi à vendre son concept fumeux une blinde sur le dos de mes nerfs) (c’était la minute Mrs Bennett, merci de votre attention).

Enfin bref, je suppose que personne n’est ici pour lire mes jérémiades, entrons donc dans le vif du sujet. Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Journal créatif #6

Bon, le mois d’août a été un peu compliqué – la canicule pendant ma première semaine de vacances ne m’a pas vraiment permis d’en profiter (mon cerveau fond au-dessus de 25°, et alors au-dessus de 35 à Paris n’en parlons même pas), mais j’ai aussi une incroyable flemme de tout. J’ai quand même réussi à avancer un petit peu dans mes ouvrages (ce n’était pas gagné d’avance vu comme j’ai eu du mal à m’y mettre).

TRICOT

Tadadadadaaaaa, j’ai terminé le gilet Eau Gazeuse ! Non sans mal, non sans cris et hurlements de rage, mais je l’ai fini – pour me rendre compte que j’ai totalement raté la dentelle.

J’ai rabattu la dernière maille en me disant que ce serait la première fois que je jetterais un patron imprimé tellement j’étais sûre de ne pas le refaire, et puis finalement je me dis que pour l’été, il serait pas mal dans une autre couleur pêchue et lumineuse, ou bien en bordeaux pour l’automne. (La réponse est oui, je me fatigue)

Je n’ai pas réussi à terminer toute ma laine, mais j’ai préféré ne pas faire le gilet trop long – je porte des jupes et des robes (et éventuellement des shorts taille haute) à longueur d’année, donc j’ai privilégié l’esthétique à la satisfaction de ne pas avoir de restes – d’autant que j’ai recyclé les boutons, qui viennent (il me semble) d’anciens chemisiers de ma mère, donc mon stock de boutons a pu diminuer un peu.

J’ai aussi avancé le gilet Margot commencé sur un coup de tête en juillet – pas aussi vite que je l’espérais, mais la dernière fois que j’ai tricoté ce modèle c’était pendant le confinement alors forcément, c’était plus rapide. L’autre raison pour laquelle j’ai moins avancé, c’est que … j’ai entamé les cadeaux de Noël ! Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , | 5 commentaires

Agave (me gave)

Alléluia, jouez hautbois résonnez musettes, j’ai enfin fini la jupe Agave !

Dans laquelle je ressemble à une montgolfière.

Bref, constatons ensemble l’étendue des dégâts :

Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts, Froufrous et falbalas | Tagué , , , | 3 commentaires

Journal créatif #5

TRICOT

Ce mois-ci j’ai continué à avancer péniblement sur le gilet Eau Gazeuse – mention particulière à la première manche, pour laquelle il m’a fallu deux jours pour réussir à relever correctement le bon nombre de mailles (le deuxième jour j’en avais tellement marre que j’ai monté précisément onze mailles dans l’après-midi) (sur 82).

J’ai été bloquée dans mon avancée par un manque d’aiguilles à la bonne taille pour les manches (et Lil Weasel était exceptionnellement fermée pile le jour où je m’y suis traînée, et sur Internet j’en avais pour aussi cher de frais de port que d’aiguilles, et je ne voulais pas acheter de la laine puisque j’en avais déjà acheté la semaine précédente), et je ne sais pas ce qui m’a pris mais je me suis énervée toute seule, et j’ai monté le même soir un nouveau gilet Margot, et une nouvelle marinière moderne. Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Journal créatif #4

Hop hop hop je reprends le rythme du résumé de ma folle créativité – comme j’avais un peu tardé pour le précédent, j’ai eu la flemme d’en faire un fin mai pour deux semaines, du coup j’ai eu la flemme de décaler en juin (la rassurante routine d’un comportement linéaire et sans surprise) mais là ça y est, c’est bon, je suis de nouveau sur les rails !

TRICOT

J’ai fini ma première marinière, je ne vais pas revenir dessus les détails sont ici.

Je me suis aussi offert un châle pour mon anniversaire – disons que je me suis offert de la laine, un patron, et le plaisir de suer sang et eau dessus. Je vous mets seulement une photo parce que j’ai prévu d’en parler un peu plus longuement dans un post dédié (qui devrait donc voir le jour dans une dizaine d’années environ) (je compte cinq ans pour mettre les pompons, le double pour les photos et le billet dédié).

Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts, Froufrous et falbalas | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Marinière à la crevette

Encore un tricot de confinement-mais-pas-tout-à-fait-disons-que-je-travaille-dans-la-restauration, dont je suis particulièrement fière puisque tricoté en trois semaines (ce qui change agréablement de l’époque où je mettais un an à tricoter un gilet en six mois), et surtout qu’en le voyant, personne n’a deviné que je l’avais tricoté moi-même (mon assistante était même persuadée de m’avoir « déjà vue avec » et qu’il faisait partie de ma généreuse cohorte de marinières achetées dans le commerce) (j’ai choisi de retenir le fait qu’elle était impressionnée, plutôt que le fait qu’elle ne fasse pas du tout attention à ce que je porte, ce qui est très vexant puisque ça veut dire que je ne suis pas TOUT pour elle) (parce que je n’ai que des marinières bleu/blanc et rien d’autre) (snif snif).

Je n’ai pas grand chose à dire sur le patron, si ce n’est qu’il est décrit comme simple, mais ce n’est pas le cas – les instructions sont très dispersées, certes très claires une fois qu’on les a toutes rassemblées, mais je ne le conseille pas pour un premier pull avec un point fantaisie.

En cours de tricot – Les fils de partout – « Oui madame je joue à l’influenceuse sous un pont de Paris et non je ne suis pas à l’aise et oui arrêtez de me regarder merciiiii »

Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts | Tagué , | 10 commentaires

Journal créatif #3

Bon bon bon, le détail de mes activités créatives d’avril sera rallongé de celui de la première quinzaine de mai – j’aurais bien voulu bloguer plus tôt, mais j’étais très occupée à faire une crise existentielle (j’ai réalisé que ma famille était arrivée en Alsace il y a presque dix-huit ans, et que donc des gens étaient nés, avaient grandi et passé leur permis pendant ce laps de temps. Quelques jours après Facebook m’a ressorti la dernière photo de mon père et moi en uniforme, et c’était il y a dix ans. En plus bientôt c’est mon anniversaire et je serai plus proche des 35 ans que des 25, c’est l’ANGOISSE), et après j’ai eu la flemme de prendre des photos de ce que j’avais tricoté, et j’ai trouvé que c’était plus simple de cultiver la flemme en pyjama que de m’habiller pour prendre des photos, donc j’ai joyeusement continué.

Bref, j’ai fini par me bouger un peu, voici donc le compte-rendu fidèle, sincère et détaillé de comment j’ai occupé mon temps libre de début avril à mi-mai (hors crise existentielle et flemme susmentionnées, donc).

TRICOT

J’ai fini le pull Matilda, woop woop ! Tricoté en quatre semaines, ce qui n’aurait pas été possible sans le confinement, puisque j’ai profité de ne plus avoir de trajets en métro et de pouvoir prendre une vraie pause déj le midi pour tricoter un peu plus. J’en suis plutôt fière – le point de semis a quelques défauts, mais pour une première, je m’en suis bien sortie. Je n’ai pas détricoté plus de quelques rangs, ce qui constitue également un progrès (jurisprudence « Cinq pulls rouges détricotés »).

Lire la suite

Publié dans Avec mes petits doigts, Froufrous et falbalas | Laisser un commentaire

Brève confinée #2

Bon.

Je sais que la dernière fois, je disais que le confinement se passait plutôt bien – hormis l’histoire des cookies de la honte et le fait que j’avais plus de travail que ce que je pensais, que je faisais du sport et tout et tout …

Et puis tout s’est désagrégé petit à petit, et de plus en plus vite.

Primo, mon stylo castor ne s’est plus allumé, alors que c’était mon petit plaisir depuis le début du confinement de le faire s’allumer en appuyant bien fort sur les barres des t (entre autres).

(Et oui je prends mes notes dans un cahier à paillettes, mais en réunion j’utilise plutôt un Bic classique) (uniquement parce que le castor est un peu lourd au bout d’un moment et que j’ai peur d’abîmer les plumes dans mon sac) Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | 5 commentaires

Journal créatif #2

(Keuwa ? Keuman ? Encore une publication, moins de trois siècles après la précédente ?)

Alors, qu’ai-je fait de mes dix doigts au mois de mars ?

TRICOT

J’ai terminé le corps du pull rouge ; j’ai laissé les manches en attente parce que je n’avais pas les bonnes aiguilles et que, confinement oblige, je n’ai pas pu aller en acheter. En fin de compte j’ai trouvé les bonnes aiguilles sagement rangées au milieu de mes autres aiguilles – soit exactement là où j’avais cherché au moment d’attaquer les manches.

(Donc j’ai pris ces aiguilles en main, je les ai regardées, et je les ai reposées en disant que non, ce n’étaient pas les bonnes) (c’est pas beau de vieillir).

Trescao (Anna Dervout) – Fil double : inconnu + Kidsilk (Drops) Lire la suite
Publié dans Avec mes petits doigts, Froufrous et falbalas | Tagué , | 2 commentaires

Brève confinée

(Je fais comme tous les intellos parisiens, laissez-moi faire une fois j’ai croisé Frédéric Beigbeder en soirée, alors hein)

Alors, ce confinement ?

J’avoue, je fais partie des gens qui ont égoïstement sautillé en tapant des mains en le voyant arriver – dans ma tête, je voyais des plages de temps libre comme je n’en ai pas connu depuis des années (disons qu’il me reste 4 semaines de congés à poser avant le 31 mai), quelques mails auxquels vaguement répondre que tout était interrompu jusqu’à nouvel ordre donc merci de rappeler dans 350 ans, et plein, plein, PLEIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN de temps pour lire, tricoter, coudre, broder, me faire gratouiller le dos par qui de droit …

(Je veux dire, j’y croyais vraiment quand j’ai très sérieusement expliqué à mon assistante d’amour que le rythme allait ralentir puisque confinement = restaurants fermés = rien que de la gestion RH simplifiée puisque tout le reste est interrompu)

Bref, j’étais optimiste (ça arrive même aux meilleurs). Lire la suite

Publié dans Fourre-tout | 6 commentaires